loader image
Recherche Avancée

50 000 EUR à 2 000 000 EUR

nous avons trouvé 0 résultats
Vos résultats de recherche

Investir légalement à Bali

Posté par Carlos sur 20/07/2020
| 0

Un étranger peut investir légalement en Indonésie soit en nom propre (Leasehold ou Hak Pakai) soit grâce à une société à capitaux étranger appelé Penanaman Modal Asing, PMA (HGB).

Au moins deux actionnaires sont requis (au minimum un président directeur et un président commissaire) pour la création d’une PT PMA. Au moins un des actionnaires doit être une personne physique étrangère ou une entité juridique étrangère (comme par exemple une société). L’investisseur étranger qui souhaite travailler dans l’entreprise et résider en Indonésie obtiendra facilement un numéro d’identification fiscale (NPWP) et un permis de travail (KITAS).

Il existe une liste d’activités autorisées pour ce genre de société appelée Indonesia Negative Investment List. 

Une telle société peut être détenue partiellement ou à 100 % par des étrangers. Si un secteur est partiellement fermé aux investissements étrangers, la liste indique le pourcentage maximum autorisé. Cela signifie que vous devrez avoir un partenaire local (indonésien) pour vous engager dans ce secteur particulier.

Pour l’établissement d’une PT PMA, l’investisseur étranger doit se conformer aux exigences de capital minimum pour les investissements étrangers. Actuellement, l’exigence minimale s’élève à 10 milliards d’IDR (+/- 650 000 €) ou à la valeur équivalente en dollars américains mais le capital libéré (cad le montant qui doit réellement être disponible) est généralement fixé à 25 % du capital minimum requis (soit 2,5 milliards d’IDR ou +/- 160 000 €).

  • En savoir plus sur :

  • Derniers articles

Comparaison de biens

Une question ? Discutez avec nous via WhatsApp