Recherche Avancée

50 000 EUR à 2 000 000 EUR

nous avons trouvé 0 résultats
Vos résultats de recherche

A propos de Bali

Bali, l’île des Dieux, est la destination indonésienne la plus célèbre et la plus visitée. Bali fait partie des petites îles de la Sonde, sa capitale est Denpasar. Le climat est tropical comme dans  les autres régions de l’Indonésie. Géographiquement, la province de Bali est bordée par la province de l’est de Java, le détroit de Bali à l’ouest, la mer de Bali au nord, l’océan Indien au sud et le détroit de Lombok à l’est.

Ci-dessous quelques destinations touristiques à Bali :

  • Ubud est situé dans la région de Gianyar sur les hauts plateaux. Les touristes peuvent profiter des paysages, des rizières à Tegalalang, de la Goa Gajah (grotte des éléphants) et de la célèbre forêt de signes.
  • Le sud de l’île est fréquenté pour ses falaises époustouflantes ainsi que la tranquillité de ses plages.
  • Seminyak pour les restaurants, les boutiques et la vie nocturne.
  • Canggu est un endroit à la mode près de Seminyak, très célèbre dans la communauté des nomades numériques. Vous y trouverez de multiples spots de surf, des beach clubs, de nombreux clubs de yoga et des cafés proposant de la nourriture végétarienne et végétalienne.

Aujourd’hui, Seminyak et Canggu sont les premières destinations touristiques de Bali. En effet, la culture locale, la tranquillité, le luxe, les restaurants « healthy », les boutiques, les spots de surf et même les lieux de fête se trouvent facilement à Seminyak et Canggu. Ce sont également devenus les meilleurs endroits pour les affaires et les investissements.

La religion et les croyances

La majorité de la population de Bali adhère à la religion hindoue, soit environ 85 % de la population totale de Bali. Le reste de la population étant musulmane, chrétienne et bouddhiste. Les hindous croient en l’existence d’un Dieu unique sous la forme du concept Trimurti, la forme du Brahmane (le créateur), le forme du Vishnu (le patron et le conservateur) et la forme du Shiva (le destructeur). Le lieu d’adoration du Dieu des hindous à Bali est appelé Pura. Tous les Balinais hindous ont des Pura dans leurs maisons et sous diverses formes en fonction de leurs conditions économiques.  Alors que le lieu de culte des ancêtres s’appelle Sangga.

Selon la croyance des Hindous, après la mort, le corps devrait être libre. Ngaben est une cérémonie funéraire qui est très commune à Bali. C’est un rituel accompli pour envoyer l’âme dans une vie suivante. Durant cette cérémonie, le cadavre est placé en position couchée. La famille suppose que la personne décédée dort. Dans cette cérémonie, il n’y a pas de larmes puisqu’ils supposent que le cadavre n’existe tout simplement pas pendant un certain temps et va se réincarner. La cérémonie Ngaben est aussi un symbole pour purifier l’esprit du défunt.

Il existe de nombreuses autres festivités religieuses à Bali: Nyepi pour la célébration de la nouvelle année, Galungan, Kuningan, Saras Wati, Tumpek Landep, Tumpek Uduh et Shiva Ratri. La plupart des touristes nationaux et étrangers visitent Bali pour assister ou même participer à des cérémonies religieuses.

Organisation sociale

La lignée familiale dans la société balinaise est patrilinéaire. Un système de castes influence grandement le processus du mariage. Une femme de caste supérieure n’est pas autorisée à épouser un homme de caste inférieure. De nos jours, il existe des cas de ce genre dans les familles les plus ouvertes d’esprit. Dans le cas contraire la famille met fin aux relations avec leur fille.

À Bali, il y a deux villages, à savoir : Desa Adat et Desa Dinas. Les activités de Desa Adat sont centrées dans les domaines des cérémonies traditionnelles et religieuses, tandis que celles de Desa Dinas sont dans les domaines de l’administration, du gouvernement et du développement. Concernant le mariage avec Desa Adat, il y a deux types de règles traditionnelles qui s’appliquent souvent à Bali. La coutume Adat virilocal justifie que le couple de jeunes mariés doit s’installer autour de la résidence des parents du mari. Adat neolokal est la coutume qui détermine que le couple de jeunes mariés s’installe dans une nouvelle zone de résidence.

Langue

La plupart des Balinais parlent le balinais et l’indonésien. Une grande majorité de la population est bilingue ou trilingue avec l’anglais comme troisième langue. On compte deux types de langage balinais : la langue Aga qui est la langue balinaise dont la prononciation est un peu plus exagérée. La langue Bali Mojopahit est une langue à la prononciation plus subtile et plus douce utilisée par les Brahmanes, les Ksatriens et la caste Waisya.

Du point de vue historique, la langue balinaise reconnaît trois périodes :

  1. L’ancien langage balinais est la langue utilisée par les rois dans l’ancien temps. On a trouvé des inscriptions balinaises contenant des lettres et des écritures javanaises.
  2. La langue balinaise Tengahan, est la langue balinaise utilisée pour écrire des œuvres littéraires, telles que des hymnes, des chroniques, des wariga, des usada, des usana…
  3. Le kepara balinais ou la langue courante balinaise est une langue balinaise commune encore vivante. C’est la langue qui est encore utilisée par les Balinais comme outil de communication quotidien dans la région de Bali.

Art

Une partie de la population balinaise travaille dans le domaine de l’art, comme la sculpture, la peinture, la musique, le théâtre traditionnel et la danse. La danse Bebali est un spectacle de danse qui se déroule généralement lors de cérémonies, elle est aussi souvent présentée pour accueillir les visiteurs. La danse Balih-Balihan ou « l’art de la danse » est uniquement un spectacle de divertissement. Parmi les spectacles de danse célèbres pour les touristes, nous pouvons citer la danse Kecak et le Barong.

Concernant la musique traditionnelle balinaise, elle présente des similitudes avec la musique traditionnelle d’autres régions d’Indonésie. Mais il existe des caractéristiques uniques dans la technique de jeu et les compositions. Certains des instruments de musique traditionnels de Bali sont le Gamelan, le Jegog et le Genggong.

Cuisine traditionnelle balinaise

Il y a tant de plats traditionnels balinais et de plats typiques indonésiens à découvrir… La cuisine balinaise est souvent préparée avec une variété d’épices, mélangées à des légumes frais, de la viande ou du poisson. La cuisine balinaise reflète les traditions indigènes, ainsi que d’autres cuisines régionales indonésiennes, chinoises et indiennes.

Concernant les épices, la cuisine balinaise utilise beaucoup d’épices dont le Kaempferia galanga, l’échalote, l’ail, le curcuma, le gingembre, la citronnelle et le citron vert Kaffir. Les 8 épices balinaises sont : le poivre blanc et noir, la coriandre, le cumin, le clou de girofle, la noix de muscade, des graines de sésame et de chandelle. Basa gede ou basa rajang, est une pâte d’épices balinaise, fréquemment utilisée dans de nombreux plats. Les ingrédients de Basa gede comprennent l’ail, les piments rouges, les échalotes, la muscade, le gingembre, le curcuma, le sucre de palme, le cumin, la pâte de crevette et les feuilles de salam (laurier indonésien).

Certaines des célèbres cuisines traditionnelles balinaises sont :

  • Le Babi Guling est un cochon balinais, frotté d’épices, rôti à la broche et farci au chili, au curcuma, à l’ail et au gingembre.
  • Le Bebek ou Ayam betutu (canard ou poulet Betutu) est un canard cuit lentement, farci d’épices, enveloppé dans des feuilles de bananier puis cuit à la braise.
  • Lawar est une combinaison finement hachée de différents ingrédients (haricots verts, papaye verte, échalotes, viande de porc, œufs et noix de coco hachée). Les plats de Lawar ont tendance à apparaître lors des cérémonies et des célébrations.
  • Le lilit sate se cuisine à partir de viande de porc, de poulet, de bœuf ou de poisson, puis mélangé à des épices et pressé sur des brochettes qui sont souvent des bâtonnets de citronnelle.
  • Sambal matah, est un plat populaire fait de chili frais finement haché, échalotes, citronnelle, gingembre, mélangé avec du jus de citron vert.

Maison traditionnelle balinaise

La maison traditionnelle balinaise est l’habitat vernaculaire des Balinais. Il y a trois aspects qui doivent y être appliqués. L’aspect Pawongan (l’homme comme maître de maison), l’aspect Pelemahan (lieu ou environnement) et l’aspect Parahyangan (au-delà). Les Balinais croient que le dynamisme dans la vie peut être atteint s’il y a une réalisation de la relation harmonieuse entre ces trois aspects. Par conséquent, la construction de la maison traditionnelle balinaise devrait inclure les aspects connus sous le nom de Tri Hita Karana.

En général, l’architecture traditionnelle balinaise est toujours remplie de sculptures et de couleurs naturelles. En plus d’être une décoration, ils interprètent cela comme une expression de gratitude envers le créateur, comme des symboles rituels. Bali a une architecture caractéristique qui découle des traditions, des croyances et des activités spirituelles de la communauté balinaise elle-même. Elle se manifeste dans diverses formes physiques de bâtiments existants tels que les maisons, Pura, Banjar, etc.

Comparaison de biens

Une question ? Discutez avec nous via WhatsApp