Recherche Avancée

50 000 EUR à 1 500 000 EUR

nous avons trouvé 0 résultats
Vos résultats de recherche

L’actualité du COVID 19 à Bali

POINT SUR LA SITUATION A BALI AU 20 JUILLET 2020

A ce jour le nombre de cas actifs du coronavirus Covid19 en Indonésie reste très faible pour un pays de 270 000 000 d’habitants (36 977 patients actifs sur 86 521 cas au total). 4 143 personnes sont décédées du virus. A Bali il y a tous les jours plus de tests et on déplore au total 32 décès officiels depuis le début de la crise. Le port du masque est bien respecté et les cas positifs sont isolés rapidement.

Les sites touristiques sont de nouveau accessibles au public depuis le 9 juillet. Cela concerne notamment les plages qui sont prises d’assaut par les locaux principalement qui retrouvent ce loisir interdit pendant des semaines. Alors que pour la plupart d’entre eux la plage se fréquentait plutôt en fin de journée le dimanche, depuis une dizaine de jours on retrouve énormément de personnes sur les plages tous les jours. Il faut préciser que les écoles restent fermées et qu’une grande partie de la population ne travaille pas ou à mi-temps seulement. La plage restant un espace public et bon marché pour se détendre.

Lors de son dernier discours, le gouverneur de Bali I Wayan Koster a annoncé que Bali rouvrira aux touristes venant de toute l’Indonésie à compter du 31 juillet. Beaucoup de restaurants, beach clubs et hôtels ont réouvert ou bien se préparent à le faire. La réouverture au tourisme international a été annoncée pour le 11 septembre. Rien d’officiel au niveau national mais le gouverneur étant un proche du Président Indonésien, il est fort possible qu’il y ait eu concertation entre les deux hommes avant l’annonce. La confirmation officielle dépendra bien sûr de l’évolution de la crise liée au coronavirus Covid19. Il semble de plus en plus évident que comme l’avaient prédit un petit nombre d’experts, le coronavirus Covid19 ne frappera pas l’Indonésie aussi durement que l’ont été certains pays occidentaux.

Point sur la situation a Bali au 18 Juin 2020

Le nombre de personnes infectées par le coronavirus Covid19 reste faible en Indonésie et plus particulièrement à Bali même si les chiffres continuent d’augmenter légèrement tous les jours. Aujourd’hui sur un total de 270 000 000 d’habitants il y a eu officiellement 2 276 personnes décédées porteuses du coronavirus en Indonésie dont 6 personnes à Bali. Rien ne prouve que le total des infections augmente réellement car le nombre de personnes testées est lui en très forte hausse. Les Indonésiens ont par exemple besoin d’obtenir un test négatif au Covid19 pour voyager dans le pays. L’Indonésie et surtout Bali ont été parmi les premières régions du monde à être en contact massif avec des chinois de Wuhan dès le début de la crise, on peut donc penser que le risque de contagion au Coronavirus était bien plus important durant les mois de décembre, janvier et février lorsque plusieurs centaines de milliers de Chinois étaient présents sur l’île. Alors même qu’à cette période aucune augmentation massive de malades et de décès a été recensée. Il se pourrait donc que le pire soit déjà passé même s’il faut rester prudent.

Petit à petit les restrictions mises en place à divers degrés selon les régions d’Indonésie s’assouplissent.  Les restrictions de circulation à travers le pays ont été levées et les vols intérieurs ont repris. A ce jour on ne dispose d’aucune information fiable concernant la date de reprise des vols internationaux réguliers et le retour des touristes à Bali. Certains membres du gouvernement avaient d’abord annoncé juillet mais il semblerait plus probable qu’on se dirige plutôt pour une réouverture officielle au mois de septembre ou octobre (cette date n’est pas confirmée non plus).  Pour le moment les Indonésiens et autres résidents (plus quelques rares exceptions) sont les seules personnes autorisées à entrer sur le territoire. En même temps Bali continue de se vider car beaucoup d’étrangers qui étaient rester sur l’île pendant l’épidémie rentrent dans leurs pays. Il se pourrait que le tourisme local reprenne plus rapidement même si les lieux touristiques sont toujours officiellement fermés à Bali.

Point sur la situation économique de Bali au 3 Juin 2020

Même si le coronavirus COVID19 a été très peu actif sur Bali, de nombreuses victimes sont à déplorer du fait de la situation économique à l’arrêt quasiment total depuis le mois d’avril. Plus de 80 % des revenus de l’île sont liés au tourisme, Bali étant la destination touristique préférée pour beaucoup de nationalités et plus particulièrement les chinois et les australiens.

A ce jour environ 90 % des hôtels, restaurants et des magasins des zones touristiques sont fermés. Les salariés ont soit perdu leur emploi (l’assurance chômage n’existant pas en Indonésie, ces personnes n’ont plus aucune rentrée d’argent) soit été mis à l’arrêt en attendant une reprise (avec ou sans compensation financière.). Un nombre infime de chanceux ont conservé leurs emplois et leurs salaires, certains travaillent à mi-temps.

N’oublions pas tous les petits commerces fermés comme par exemple ceux situés sur les plages inaccessibles depuis 2 mois (aujourd’hui certaines plages sont en train de rouvrir). Les travailleurs indépendants tels que les chauffeurs qui habituellement font la navette entre les hôtels/villas et l’aéroport ou encore les excursions. Les guides et les entreprises proposant des activités sont également en pause, toutes les activités liées à l’alimentaire (marchés, pêche, supermarchés etc…) fonctionnent aussi au ralenti. En résumé tout une économie à l’arrêt ou presque.

Avec plus 4 000 000 d’habitants à Bali, il existe bien un marché local mais étant donné que ses habitants n’ont plus ou peu de revenus ils consomment très peu. Les expatriés et les quelques touristes ayant décidé de rester sur l’île pendant la crise font travailler très légèrement certains secteurs.

Même si les indonésiens n’ont pas eu à endurer le confinement, leur situation est très difficile, beaucoup d’entre eux n’ont plus les moyens de nourrir leurs familles. Heureusement dans ces moments difficiles la solidarité prend une place importante dans la société. Beaucoup d’expatriés et de locaux se sont mobilisés pour distribuer de la nourriture tout autour de l’île.

L’avenir de la crise du coronavirus COVID19 restant toujours très incertain, il est très difficile de prévoir avec précision la date de retour de l’activité touristique à Bali.

Situation sanitaire au 29 Mai 2020

Comme cela semble être le cas dans la quasi-totalité des régions tropicales le nombre de victimes liés au coronavirus COVID19 est limité en Indonésie (1 496 décès à ce jour pour 267 000 000 d’habitants). Néanmoins les autorités ont pris le problème au sérieux en appliquant des mesures adaptées au degré de gravité de la contagion mais aussi aux particularités du pays. Les régions d’Indonésie sont touchées à des degrés divers. Elles bénéficient d’une certaine liberté pour appliquer des mesures plus ou moins strictes sans toutefois être autorisées à obliger la population à se confiner. Les villes ont le plus de cas en raison de la promiscuité et notamment l’utilisation plus intense des transports en commun. Le port du masque est obligatoire depuis plusieurs semaines mais les Indonésiens le portaient bien avant que cela devienne une obligation.

Malgré le nombre important de Chinois (plusieurs centaines de milliers) ayant visiter l’île entre novembre 2019 et fin février 2020, Bali est une des régions les moins touchées du pays et donc du monde. Officiellement à ce jour 420 personnes ont été testées positives, 312 sont guéries et 4 sont décédées. Comme partout dans le monde on peut se demander ce que reflète réellement ces chiffres mais en vivant sur l’île on a pu se rendre compte par nous-mêmes qu’il n’y a pas eu de cas avérés proches de nous, que les hôpitaux n’ont jamais été submergés et que le nombre général de décès ne semble pas avoir augmenté durant cette période. Comme dans la majorité du pays, les balinais vivent surtout dehors. Mais à Bali plus qu’ailleurs toutes les « pièces » de vie commune des maisons balinaises sont à l’extérieur et ne possèdent pas de murs, les familles et les amis se retrouvent le plus souvent sur les terrasses ou dans les « bale » (gazebo). Les poignées de main, « hugs » et les « bises » à l’occidentales ne sont pas coutumes ici. De plus le Covid19 semble mal résister à la chaleur. Voici peut-être les raisons pour lesquelles Bali n’est pas fortement affecté par le virus lui-même. Malheureusement 80 % de l’économie balinaise étant liée au tourisme les conséquences économiques et sociales donc de cette crise généralisée sont catastrophiques.

Comparaison de biens

Une question ? Discutez avec nous via WhatsApp